Comment j'ai appris la mécanique

Comment j’ai appris la mécanique ?

L’une des choses qui aurait pu me freiner dans mon élan pour traverser le Canada à vélo, est ma totale méconnaissance de la mécanique du vélo. Mais dans la vie il faut savoir tracer sa route sans se mettre soi-même des obstacles, il y en a déjà suffisamment qui se mettront naturellement sur notre passage.

Dans le cadre de ce projet, il est important pour moi d’être la plus autonome possible, même pour l’entretien et la réparation de mon vélo. Je sais que je pourrai trouver assez facilement des magasins de vélo au Canada, mais lorsqu’on se lance dans un voyage au long cours, j’estime que savoir réaliser les réparations de base est la moindre des choses. Ma mission est donc d’être capable de changer une chambre à air, remplacer les câbles et gaines des freins et du dérailleur, régler les freins et dérailleurs,  changer un rayon, dévoiler une roue, utiliser un maillon rapide.

Pour se faire, mon intention de départ était de m’inscrire au sein de l’association Velocampus, qui propose notamment des ateliers de réparation. Malheureusement le lieu étant géré par des étudiants, les horaires n’étaient pas vraiment compatibles avec les miens. De plus, faute de bénévoles, les permanences du samedi ne peuvent pas toujours se faire. Parallèlement, j’avais également eu l’idée d’adhérer à l’association Place au vélo à Nantes. Malheureusement à l’époque l’association n’avait plus de local pour accueillir le public. Heureusement, pour 2015 leur activité va pouvoir reprendre.

Finalement, dans un premier temps, afin de me familiariser avec les notions de base de mécanique, j’ai rendu visite à Yvan et Ezster du cyclo-café La Musette fraîchement ouvert près de chez moi. Yvan, qui s’occupe des réparations pendant qu’Ezster régale les clients de ses bons petits plats, a accepté avec beaucoup de gentillesse que je vienne une fois par semaine le regarder à l’oeuvre dans son atelier. En seulement 5 séances et avec la pédagogie dont a fait preuve Yvan, j’ai pu me rassurer et même y prendre plaisir. Les paroles d’un passionné sont toujours plus efficaces, que celles d’un technicien qui parle avec un langage qu’un débutant ne comprend pas.

Après cette période d’observation, j’ai complété mes connaissances en visionnant à plusieurs reprises les tutoriels du site Atelier 36 Rayons. Chris nous partage ses connaissances, avec des vidéos très bien faites même pour des débutants. J’ai donc visionné en boucle les vidéos que vous trouverez ci-dessous et pris des notes sur un carnet qui m’accompagnera au Canada.

Anti sèche

  • Changement d’un pneu et chambre à air

  • Réglages des freins V-Brake

  • Changement des câbles et gaines du dérailleur

  • Réglages du dérailleur arrière

  • Mettre un maillon rapide

  • Dévoilage d’une roue

Le théorique c’est bien, mais il est grand temps de se mettre enfin à la pratique. Mon vélo étant tout neuf et ayant peur de faire des bêtises, j’ai emprunté le vieux VTT de mon père afin de me faire la main. Mon meilleur ami Nicolas, a eu la gentillesse de m’accueillir dans son garage afin de jouer à la bricole girl.

C’est en pratiquant que l’on peu savoir les points qu’on maîtrise et ceux sur lesquels il faut approfondir, en revisionnant les tutoriels sur les passages à éclaircir et sinon il y aura toujours une bonne âme pour vous expliquer.

Pour finaliser cette première étape d’apprentissage, Yves du magasin Urban Cycle, partenaire du projet My Happy Canada Tour, a eu la gentillesse d’accepter ma présence dans son atelier pendant 3 heures afin de vérifier mes connaissances, me voir à l’oeuvre et m’apporter ses conseils et astuces.

Il me reste encore 4 mois pour continuer mon apprentissage. Au retour de mon périple au Canada, je n’hésiterai pas à vous dire si ma méthode d’apprentissage s’est avérée efficace. Lorsque j’aurai acquis suffisamment d’expérience, j’aimerai pouvoir initier d’autres femmes à la mécanique du vélo, afin que la mécanique ne soit plus un frein pour elles :-)

Démonter un pneu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *