EQUIPEMENTS DU VELO

@Nicolas Bretaudeau - www.musifilms.com
@Nicolas Bretaudeau – www.musifilms.com

Je me souviens parfaitement le jour où je suis passé devant la vitrine du magasin URBAN CYCLE à Nantes et du moment où j’ai vu ce message sur la vitrine indiquant des soldes avant fermeture pour travaux. Ni une, ni deux, dans ma tête j’ai décidé de m’acheter de la liberté en soldes. Je suis ressortie de la boutique avec un vélo KTM Life Fun équipée de 2 sacoches arrières Orlieb, avec l’idée de faire des petites randonnées à vélo les week-end et pendant mes vacances. Ce jour-là, j’étais loin de m’imaginer que quelques mois plus tard je déciderai de faire la traversée du Canada à vélo. Mon destrier n’étant pas spécialement prévu, ni équipé pour faire un voyage au long cours, il me fallait prévoir quelques changements d’équipements. Mon vélo ayant été acheté chez URBAN CYCLE, j’ai pris contact avec Frédéric, le gérant, afin de négocier un partenariat, ce qu’il a accepté avec beaucoup d’enthousiasme devant un tel projet. Après plusieurs rencontres, nous avons donc fait ensemble la sélection des équipements à prévoir afin de faire en sorte que mon vélo soit confortable et résistant. Frédéric a également accepté avec beaucoup de gentillesse de me montrer quelques astuces en cas de casses mécaniques et de m’aider également pour trouver la meilleure solution pour emballer mon vélo lors de son voyage en avion. Le petit plus d’un magasin indépendant, géré par un passionné de vélo et de voyages :-)

Comme vous le savez peut-être, tout voyageur à vélo donne un nom à son compagnon de route avant le départ. Pour ma part, mon vélo se nommera « Elise ».  Pour la petite histoire, mon intention de départ était de décrocher un PVT pour le Canada. Par hasard, j’ai découvert qu’une collègue photographe habitant à Brest, faisait elle aussi la demande afin de partir avec son ami. Cette année la demande de PVT ressemblait à une guerre des nerfs, laissant sur le carreaux de nombreux demandeurs plein de rêves et d’espoir. Avec Elise nous nous sommes soutenues mutuellement durant cette dure épreuve. Ni elle ni moi n’avons décroché le précieux sésame mais qu’importe, pour autant nous n’avons pas rangé nos rêves au placard. En septembre, Elise et Guillaume s’envoleront pour la Nouvelle-Zélande (autre destination qui me fait rêver). Quant à moi j’ai trouvé une manière de découvrir le Canada on ne peut plus originale. Elise fera donc partie du voyage et découvrira tout de même le Canada. En revanche, je l’ai prévenu qu’il n’est pas question qu’elle me laisse en rade sur le bord de la route ou qu’elle ait le moindre coup de pompe :-)

Voici donc la liste des équipements que revêtira Elise durant notre long périple en duo, pour le meilleur et pour le pire :

  • Vélo KTM Life Fun 2014                                                                                    Poids sans pédales : 16,30 kg
  • Casque ABUS Urban V2                                                                                           Poids : 250 gr
  • Gilet de signalisation fluo
  • Rétroviseur BM 80 mm
  • Compteur kilométrique SIGMA BC 8.12
  • Antivol articulé pliant ABUS                                                                           Poids : 650 gr
  • 2 bidons Thermo Zefal + 2 porte bidons
  • Poignées Ergon GP5
  • Selle Brooks B17 modèle femme                                                                  Poids : 460 gr
  • Pédales XLC M12                                                                                                   Poids : 350 gr
  • Porte bagage avant TUBUS Ergo                                                                 Poids : 554 gr
  • 2 sacoches avant Front-Roller Classic ORLIEB volume 25L (la paire)                                                                                                                               Poids : 1,590 kg (la paire)
  • 2 sacoches arrières Back-Roller Classic ORLIEB volume 40L (la paire)                                                                                                                               Poids : 1,9 kg (la paire)
  • 1 sac étanche Rack Pack ORLIEB volume 31L                                       Poids : 760 gr
  • 1 sacoche de guidon Ultimate 6 ORLIEB volume 7L + lecteur de carte                                                                                                                                Poids : 710 gr
  • Pneus Marathon Plus Schwalbe                                                                   Poids : 995 gr
  • Pompe Zefal RG01                                                                                                 Poids : 215 gr
  • Patins de frein BBS-14T

Kit de réparation :

  • Outil multifonctions BBB BTL41S
  • Clé à rayon BBB BTL-15
  • Dérive chaîne BBB BTL-05
  • 3 démontes pneus
  • 2 chambres à air
  • 1 boîte de rustines autocollantes Zéfal
  • 1 burette huile Zéfal bio
  • 1 maillon de chaîne rapide
  • 4 rayons arrières
  • 2 rayons avant
  • 2 câbles de frein
  • 1 câble de dérailleur
  • Patins de frein

Au total le poids de mon vélo à vide s’élève à environ 24,8 kg et mon partenariat avec URBAN CYCLE m’aura permis d’économiser environ 280 euros sur l’achat de mon vélo équipé.

9 réflexions sur “ EQUIPEMENTS DU VELO ”

  1. Bonjour,
    Pourquoi ne pas avoir acheter un « vrai »vélo de randonnée comme un Koga randonneur par exemple, il est vrai beaucoup plus cher? Votre vélo convient-il pour durer?
    Vous savez donc changer un rayon, un maillon de chaine?
    Cordialement
    jean

    1. Bonjour Jean,
      Je ne savais pas qu’il existait des « vrais » vélos et des « faux » vélos ;-) Bien sûr je plaisante. Lorsque j’ai acheté mon vélo je me suis dit que j’allais m’acheter de la liberté en solde. A ce moment là je ne pensais pas traverser le Canada avec. Le vendeur, ainsi que des cyclistes bien plus experts que moi m’ont rassuré sur le fait que je pouvais traverser le Canada avec Elise et donc nous partirons ensemble. Je pars au Canada sur des routes en plutôt bon état, pas en Afrique ou en Amérique du Sud faire de la brousse et de la piste. Quant à la mécanique je pars de 0. Pendant 1 mois j’ai observé dans réparateur dans son atelier, je me suis entraîné sur une vieille chaîne à changer un maillon et sur une vieille jante à changer un rayon. Prochainement je vais m’entraîner sur le vieux vélo de mon papa. Si un rayon casse à l’arrière je ne pourrai pas le changer par moi-même (or le plus souvent c’est à l’arrière que ça casse). Je ne serai pas une experte de la mécanique à mon départ mais j’aurai au moins essayé de me donner une chance d’être autonome pour les réparations de base. Je ne veux pas que ma non connaissance soit un frein dans mon voyage, je sais que je pourrai toujours compter sur l’aide ses canadiens si je ne m’en sors pas par moi-même. Bonne continuation à vous et merci pour votre visite. Sandrine

  2. Globalement, du matériel fiable et qui a fait ses preuves ! Pas de GPS de prévu ? J’utilise une tablette 7″ avec des applis gratuites qui permettent de faire soi-même ses cartes et ça permet de disposer de cartes précises et légères !

    1. Et non pas de GPS :-) Je préfère ne pas m’encombrer d’objets qui demandent trop d’accès internet et d’être rechargés sur secteur. Et puis se perdre favorise la rencontre et l’échange en demandant sa route ;-) Merci pour ta visite Stéven

  3. Bravo Sandrine pour ce projet magnifique et pour ce blog sympa, depuis la jolie aquarelle d’en-tête.
    Peut-être qu’une bonne tige de selle suspendue pourra aussi préserver tes fesses sur le long cours. Une « Airwings Tour » par exemple m’a épargné tout problème de ce côté là. Peu de cyclo-voyageurs semblent connaitre ce confort mais ceux qui l’utilisent en sont très contents.
    Excellent voyage en tout cas!
    Christian H

    1. Bonjour Christian, merci pour votre gentil message. L’aquarelle est signée d’une amie (Isabelle Flourac). Ma tige est à suspension et à 2 mois du départ je ne change plus rien mais merci pour le conseil. Sandrine

  4. Bonjour Sandrine,

    Je suis québécois. Je veux faire le tour de la Gaspésie cet été et j’étais à la recherche d’informations lorsque je suis « tombé » sur ton site / blogue. Je te souhaite un bon et beau voyage dans notre pays. Je vais te suivre tout au long de ton périple. Bon voyage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :