Coucher de soleil à Brockville

L’aventure continue !

La seule ambition de MY HAPPY CANADA TOUR, était de pédaler jusqu’au point de non regret. Après ma traversée de Vancouver à Montréal, j’ai encore soif d’aventure et de rencontres.

 

Lorsque j’ai décidé de me lancer dans une traversée du Canada à vélo, j’avais du mal à croire que j’arriverai au bout, mais au fond de moi je savais que j’avais une chance d’y arriver sinon je ne me serai jamais lancé pareil défi. Aujourd’hui, après 3 mois et demi sur la route et 7000 kms au compteur, non seulement j’ai réussi cette traversée, mais il me reste environ 1 mois et demi avant ma date de retour en France le 19/10.

« Alors on fait quoi maintenant ? » M’a dit Elise ce matin au réveil. Je l’ai d’abord remercié d’avoir été ma fidèle compagne depuis le premier jour. Elle ne m’a jamais fait faux bond même lorsque la route l’a mise à rude épreuve. Pas une crevaison, pas un problème mécanique. J’ai pris soin d’elle chaque jour pour la remercier de me conduire sur la route du bonheur. Quand je pense à toutes ces personnes qui t’ont critiqué avant notre départ et qui ont dit que tu n’irais jamais jusqu’au bout de cette traversée. Aujourd’hui, je crois qu’on leur a prouvé que la volonté et la ténacité sont plus important qu’un vélo à 3000 euros.

A la question « alors on fait quoi maintenant ? », je lui ai demandé si elle était prête à reprendre la route pour de nouvelles aventures et de nouvelles rencontres. Elle a dit oui, sûrement flattée d’avoir régulièrement entendu au Canada qu’elle avait un sacré look. Toutes les deux on se sent bien ici, alors on veut continuer.

itinéraire final

Dans un premier temps, on va se reposer et visiter Montréal, puis la belle ville de Québec. On va alléger les sacoches pour partir à la découverte de la Gaspésie et de ses trésors cachés. Une fois arrivée à Gaspé, on fera le point pour voir s’il nous reste suffisamment de temps et si les conditions météo sont favorables, pour découvrir le Nouveau Brunswick et s’accorder un final en beauté à Halifax. Sur le papier cela tient, sans avoir à rouler trop de kilomètres chaque jour, car en aucun cas cette aventure ne doit se transformer en course ou en performance. Je veux juste pédaler jusqu’au point de non regret, comme je l’ai toujours annoncé. Rouler en septembre et octobre est un risque à cause de la météo, les bivouacs en tente risquent d’être frais et certains campings fermeront fin septembre. Mais je sais que je pourrais compter sur l’accueil et la générosité des  habitants pour m’aider à finir cette aventure dans les meilleures conditions.

Comme m’a dit Nicole, qui a l’extrême gentillesse de m’héberger à Montréal : « on a du mal à croire que tu ne faisais quasi pas de vélo avant et que tu n’avais jamais fait de camping. Tu te rends compte que si tu vas jusqu’au bout tu auras roulé 9000 kms pour ton premier voyage à vélo. Qu’est-ce-que tu vas pouvoir faire comme autre voyage après ça ? » Comme quoi quand on veut, on peut.

Et vous, vous êtes prêts à continuer l’aventure avec Elise et moi ?

16 réflexions sur “ L’aventure continue ! ”

  1. GO GO GO pour le grand tour de la Gaspésie, du N-B et de la N-É.

    Je serais au QC du 7 au 19 octobre pour voir ma maman de 94 ans, si tu es dans la région de MTL à ce moment on pourraient se voir si tu veux. Laisse-le moi savoir.

    Denis Auger
    Kelowna, C-B

  2. Oui, oui, oui…j’aime donc lire de tes aventures avec Elise!!
    (J’ai une petite-nièce qui s’appelle Elise.)
    Et moi aussi, je pense que tu devrais mettre ton expérience sur plume☺!
    Ensuite, je pourrais l’acheter!
    Tu vas trouver Montréal et la ville du Québec très à ton gout!!

  3. oh! mais bien sûr que nous souhaitons continuer à te suivre dans ton périple canadien je t’envoi pleins de bisoux nazairiens

  4. Oh non! Tu by-pass notre belle région de Charlevoix!–12 générations de Charlevoisiens séparent Pierre de son ancêtre Français. C’est TON voyage ma chérie et du côté plat du fleuve t’aura les couchers de soleil. Enjoy!

  5. Yes!!!!
    Continue ton aventure,fait nous encore vibrerrrrr! !!
    Félicitations à Élise qui ta soutenue durant tout ce parcours et C’EST PAS FINI!!
    BIZ.

  6. Hello je suis dans le train qui me ramène de Morlaix et je lis ton blog. J’ai traversé la France depuis Mulhouse avec Watson et Caroline (mon vélo et ma remorque ) et tous on est chaud bouillant pour continuer à te lire encore et encore.

    Bises du train ☺

  7. Bravo pour cette aventure !
    Je te conseille de faire un détour par le fjord du Saguenay depuis Tadoussac, et plus particulier le petit village de l’Anse St Jean. Tout simplement magnifique …

  8. Bravo Sandrine !!! C’est un plaisir de te lire chaque jour. Malgré la peur de maman , je peux te dire qu’ils ont raison d’avoir le regard rempli de fierté. Bisous . Danielle.

  9. Partante, plutôt deux fois qu’une ! Bravo au duo Elise/Sandrine
    Merci de nous faire partager ta traversée. Quelle belle écriture ! Les photos sont magnifiques.
    Entre cyclotes de Loire-Atlantique, nous échangeons sur ton parcours et ne pouvons qu’être admiratives. Ca nous booste dans nos projets, dans notre quotidien.
    Dans l’attente de ton retour pour faire une nouvelle sortie entre filles, bonne continuation

  10. Bonjour Sandrine et Élise !

    Quelle équipe, quelle aventure, quel plaisir de te lire et de vivre cette aventure avec toi, merci pour ce beau partage et félicitations pour ces 7000 kms au compteur !

    Une amie française m’a parlé de ton défi et depuis je te suis et lis très régulièrement avec beaucoup de plaisir

    Je ne sais pas si tu es déjà repartie vers la Gaspésie ou ailleurs, mais si tu as du temps je serai ravie de prendre un verre avec toi à Montréal

    Bon vent !

  11. Bonjour Sandrine
    Quand j’ai commencé à lire tes compte-rendus je m’envolais vers la France pour 3 mois à rouler en vélo. Et après 3500 km à rouler sur les voies vertes, départementales et autres nationales, j’ai repris la lecture et j’ai tout lu ce que tu as écrit. Tu m’as tellement inspiré dans cette traversée que l’été prochain, je traverse à mon tour le Canada en velo
    PS Quand je suis passé par Nantes, c’était la dernière journée pour admirer le dragon géant créé par la gang de l’Ile aux machines. Je pense même y retourner en 2018 pour admirer l’Arbre aux Hérons .
    Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *