Drumheller

Pas de cheminée sans Hoodoos !

Irricana – Drumheller = 120 kms

 

Après la vallée Okanagan, les Badlands de l’Alberta sont la deuxième diversion que je tenais particulièrement à faire afin de découvrir une nouvelle facette du Canada, qui donne l’impression d’avoir franchi la frontière américaine.

Drumheller est célèbre pour son musée paléontologique, mais aussi pour ses cheminées de fée autrement appelées « Hoodoos ». Tout juste sortie des verts paturages de l’Alberta, une grande descente vous projette dans un nouvel univers, celui des énigmatiques Badlands.

Dinosaure

Une fois passé le côté kitch de la localité, avec ses dinosaures en plastique qui ornent la ville et ses boutiques souvenirs, vous pourrez apprécier la visite du Royal Tyrrell Museum (pour ma part je n’avais pas le temps de le visiter). Plus intéressée par les Hoodoos que les dinosaures, j’ai emprunté la Hoodoo Drive, itinéraire sur lequel on peut découvrir les plus belles cheminées de fée érodées par le temps.

J’ai beaucoup aimé la texture de ces cheminées de roches polies et érodées, mais aussi les strates de différentes couleurs qui les composent et rappellent la palette de couleurs des Badlands. J’aurai tellement aimé avoir la force de rouler jusqu’au Dinausor Trail malheureusement les 50 kms pour y arriver, puis les 50 kms à faire pour revenir étaient de trop. La chaleur aride a eu raison de moi, j’ai attrapé un sacré coup de chaud qui n’a pas tardé à être rattrapé par la météo avec un orage qui a éclaté dans la nuit.

Drumheller
Pour sortir de Drumheller, cette fois cette une longue montée qui vous attend. Une fois arrivée en haut, vous n’avez plus qu’à vous retourner pour admirer le spectacle surprenant avant de retrouver les verts paturages des prairies. A coup sur, Drumheller est une halte que vous apprécierez, afin de rompre avec les paysages des prairies.

Une réflexion sur “ Pas de cheminée sans Hoodoos ! ”

  1. Salut Sandrine! de jour en jour je découvre ton personnage, tellement surprenant, innattendu,super boulot qui t’amène à ce que tu es en train de vivre, et tu sais tellement bien nous faire partager ton périple, tes parents sont pas peu fières,et y’a de quoi.., bises de nous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *